Le secret pour éviter les courbatures

Le secret pour éviter les courbatures

Vous faites du sport de manière peu assidue, peu régulière, peu intense, et, avant hier, vous avez décidé d'accompagner votre meilleur ami, sportif accompli, dans sa séance de squats... Et résultat, vous marchez encore comme Goldorak, et devez vous tenir à la rampe pour descendre un escalier. Triste constat: les courbatures sont là.

"Coach! j'ai mal! y'aurait pas un moyen de les faire passer ? "


Si... Mais la réponse ne va sûrement pas te plaire! Voyons ça de plus près.

Les courbatures : c'est quoi ?

Les courbatures sont sans doute les douleurs musculaires les plus rencontrées chez le sportif, notamment chez le sportif du Dimanche.

Appelées scientifiquement "douleurs musculaires retardées", elles se caractérisent par une apparition retardée de la douleur, de l'ordre de 24 à 48 h.

Elles apparaissent lors d'un effort très intense ou inhabituel: vous imposez à vos muscles une intensité de travail inhabituelle, ce qui engendre des micro lésions au sein de vos fibres musculaires (en gros, les plus petites structures formant votre fibre musculaire cèdent sous les tensions de votre entraînement).

Mais pourquoi la douleur n'intervient pas de suite après l'effort ?

Effectivement, si les douleurs apparaissent souvent le lendemain, voir le surlendemain, c'est parce que ce ne sont pas les micro lésions musculaires qui engendrent les douleurs, mais le processus inflammatoire qui résulte de ces lésions !

La nature est bien faite, et le corps, par soucis d'homéostasie a tout prévu pour faire face à ce type d'agression :

1-Lors de l'entraînement, je déchire de la fibre musculaire.

2-Ces lésions libèrent des enzymes au sein de la cellule musculaire, enzymes responsables de l'inflammation.

3-Les cellules immunitaires sont alertées par cette libération d'enzymes et interviennent au niveau des zones affectées.

4-Les cellules immunitaires libèrent des molécules chimiques dans le but de réparer les muscles nécrosés, et mieux encore de les rendre plus forts, au cas ou la même agression externe (oui, l'entraînement peut être perçu par l'organisme comme une agression, mais vous voyez: ça le rend plus fort!) se reproduirait!

Voici qui explique d'une part les courbatures, et d'autre part le fait que je sois plus fort et plus musclé après un entraînement...

Donc par pitié, amis coachs, professeurs de fitness, ou autres journalistes et commentateurs sportifs, cessez de tout mettre sur le dos du grand méchant acide lactique lorsque vos sportifs se plaignent de courbatures ou autres douleurs musculaires...dans l'heure (grand maximum) suivant la séance, il n'y a plus d'acide lactique dans le corps, il a été re mé-ta-bo-li-sé! et oui!

Alors que faire pour éviter les courbatures ?

Première chose: on a dit que les courbatures résultaient de micro déchirures musculaires... Alors la bonne grosse séance d'étirements après l'entraînement, on oublie... Bah oui, ça vous viendrait à l'idée de tirer sur votre peau pour soulager une coupure!?!

Faire des étirements est une très bonne chose, mais les faire au bon moment c'est encore mieux! Mais ce n'est pas le sujet du post.

Les massages

Les auto massages réalisés avec des rouleaux de massages peuvent aider à soulager les courbatures, mais ce n'est pas la solution miracle.

Ils provoqueraient une meilleure circulation veineuse, ainsi que des changements métaboliques, induisant la diminution des mécanismes inflammatoires au sein du ou des muscles massés. Je recommande fortement!

L'arnica  

L'arnica pris immédiatement après l'activité physique, et régulièrement après, réduirait également l'inflammation, mais ce n'est également pas la solution miracle, mais pourquoi pas!

Je vous conseille d'oublier les anti-inflammatoires type aspirine ou autre, ils auraient un effet très limité voir nuls sur la douleur liée aux courbatures, et seraient même néfastes à la reconstruction musculaire. 

 La cryothérapie

Une des meilleurs solution voir la meilleure serait la cryothérapie, voir mieux: l'alternance chaud et très froid, mais on ne va pas se mentir, c'est difficile à mettre en place dans sa salle de remise en forme, à moins de disposer d'une structure pour sportif professionnel.

Et la solution miracle...

On sait que les entraînement intenses, ceux qui font progresser, ceux qui nous rapprochent entraînement après entraînement de notre objectif, provoquent des courbatures... Mais le muscle s'adapte, devient plus fort, modifie sa structure pour devenir plus résistant, et dès qu'on reproduit le même effort, les courbatures sont amoindries voir quasiment inexistantes.

Donc finalement, la meilleure stratégie pour éviter les courbatures, ou tout du moins la solution miracle pour moins en souffrir réside dans le fait de s'entraîner régulièrement. Alors au lieu de s'en plaindre prenez plutôt ça comme une bénédiction: vous avez des courbatures, car vous progressez, vous franchissez un palier qui vous rapproche de votre objectif, et la prochaine fois que vous mettrez autant d'intensité dans votre entraînement, votre muscle se sera adapté et vous en souffrirez presque pas! 

Vous savez ce qu'il vous reste à faire: PRATIQUEZ UNE ACTIVITE PHYSIQUE REGULIERE!!!

Pour un programme personnalisé, et un suivi professionnel pour atteindre vos objectifs, contactez moi sur www.adomcoaching.fr ;)